More
    HomeNon classéWingfoil, le dernier cri du surf - EconomieMatin

    Wingfoil, le dernier cri du surf – EconomieMatin

    Le wingfoil, le dernier né des sports de glisse

    Le wingfoil est un sport nautique combinant une planche, un foil et une aile gonflable, la wing. L’objectif est de voler au-dessus de l’eau. C’est une variante du kitesurf, devenue très populaire ces dernières années.

    Qu’est-ce que le wingfoil ?

    Le wingfoil, également appelé wingsurf, est la dernière tendance populaire en matière de sports nautiques. Il rivalise avec la planche à voile, le kitesurf et le stand up paddle. Une vraie planche à voile, jouer avec le vent pour ressentir une sensation de liberté et de vitesse.

    Le wingsuiteur tient une voile gonflable à la main grâce à un mini-bras, comme en planche à voile, ou des poignées et une sangle. Fixée au poignet, la sangle évite de perdre l’aile en cas de chute. La planche est équipée d’une écoute, fixée sous la planche : elle comprend un stick, un fuselage, une aile avant et une aile arrière (le stabilisateur). Le mât est tenu perpendiculairement sous la planche et les ailes sont parallèles à la planche. Grâce à elle, la plaque évite les frottements avec l’eau. Nous volons au-dessus de la surface, même lorsqu’il y a peu de vent. Les pieds du wingsureur sont attachés à la table par des footstraps, pour rester plus longtemps en l’air lorsqu’il saute.

    Pour débuter en wingfoil, il faut se procurer du matériel de qualité dans un surf shop, comme Welcome Surf Shop.

    Émergence du wingsurf dans les années 80

    Le wingsurf est né dans les années 80 mais n’est vraiment devenu populaire qu’en 2019. Entre-temps, il a échoué : inspirée du vol des mouettes et des deltaplanes, la première aile était rigide et pivotante, mais elle n’a pas convaincu. Après plusieurs évolutions, dont l’apparition d’ailes gonflables, plus légères et plus compactes et surtout l’incorporation de foil qui compense le manque de puissance des ailes, Duotone lance en 2019 la première aile de wingsurf. C’est l’impulsion dont il avait besoin pour que les riders adoptent le wingfoil.

    Bien choisir son équipement de wingfoil

    Sport technique, le wingfoil prend en compte différents critères qui influencent le choix de la table, de l’aile et du foil :

    • la planche doit être stable. Le poids de la personne influence le choix de la table : elle doit peser entre 25 et 30 litres de plus que votre poids. Mais pour commencer, il est préférable d’avoir entre 120 et 130 gallons pour être plus stable. Les tables rigides sont sportives. Les gonflables sont parfaits pour voyager;

    • la capacité à voler dans toutes les conditions de vent et le poids du wingsur orientent le choix d’une aile. Plus le vent est fort, plus la surface de l’aile doit être petite. La voile gonflable, facile à transporter et à gonfler, peut mesurer entre 2 et 7,5m² ;

    À Lire  Comment bien choisir sa combinaison pour le wingfoil ?

    • Le choix du foil sera différent selon que vous naviguez, que vous recherchiez la vitesse ou le freeride. Il existe de nombreux modèles de foils de différentes tailles ou étudiés spécifiquement pour différents sports nautiques ;

    Enfin, pour une séance 100% plaisir, il est indispensable de s’équiper d’une bonne combinaison en néoprène : elle doit être adaptée à votre taille, à votre gabarit, à la température extérieure et à l’eau chaude lors des chutes. , si vous essayez le wingfoil en eau froide.

    Comment débuter en wingfoil ?

    Un premier conseil : faites confiance à une école pour apprendre les bases du wingsurf, surtout quand vous débutez dans les sports nautiques. C’est le meilleur moyen de s’initier à la pratique pour s’assurer d’en profiter avant d’investir dans du matériel technique. Il y a des écoles sur tous les fronts de mer de France, que vous viviez sur la côte atlantique ou méditerranéenne, la mer du Nord ou la Manche.

    Au départ, une mer calme, sans marées, est à privilégier pour éviter d’être souvent déséquilibré, avec un vent compris entre 10 et 20 nœuds environ, soit entre 20 et 40 km/h. Le site sera de préférence exempt d’algues ou d’autres objets flottant à la surface pour ne pas perturber la feuille. Attention à ne pas être traîné trop loin du rivage, l’endroit idéal permet de regagner facilement le rivage. La profondeur de l’eau doit être suffisante pour utiliser la feuille sans toucher le fond pour éviter les chutes.

    Le but est de profiter de sa position à la table pour prendre de la vitesse grâce à la star. Il faut se concentrer sur le maniement de l’aile, que l’on garde en l’air au-dessus et profiter de la poussée du vent. On commence à genoux en se tenant debout au milieu de la table pour plus d’équilibre, puis en levant progressivement la jambe avant puis la jambe arrière, et en pompant pour gagner en vitesse. Astuce : Vous pouvez apprendre à manier l’aile sur la plage avant d’aller à l’eau.

    Maintenant c’est à vous d’essayer…

    Quel est le nombre total des disciplines inclus dans les Jeux Olympiques d’hiver ?

    Emplacement
    Nombre de sportssept
    Nombre de disciplines15
    Événements109
    Symboles

    Quelle est la dernière discipline introduite aux Jeux olympiques d’hiver ? Le surf, l’escalade sportive, le karaté, le baseball/softball et le skateboard sont les cinq nouveaux sports ajoutés au programme des Jeux Olympiques de 2020. Ils ont été proposés par le comité d’organisation de Tokyo 2020 et ont été acceptés par le CIO.

    Quelles sont les disciplines des JO d’hiver ?

    Les Jeux Olympiques, un événement hivernal mondial

    • Biathlon. Apparu dans les pays nordiques, le biathlon est un sport d’hiver qui combine deux disciplines comme le ski de fond et le tir à la carabine.
    • Bobsleigh. …
    • Hockey sur glace. …
    • Patinage. …
    • Squelette. …
    • Ski alpin. …
    • Ski de fond. …
    • Ski gratuit.

    Quel type de sport est le skate ?

    Le skateboard est aussi la pratique de cet objet, généralement considéré comme un sport, une activité récréative, une forme d’art ou un moyen de transport. Les pratiquants sont appelés « skaters », « riders » ou « snowboarders ». Le verbe skater signifie « faire de la planche à roulettes ».

    Le skateboard fait-il maigrir ? Calories brûlées en faisant du skateboard ! Tic tac, shove-it, ollie, ce sport se caractérise par une série de mouvements qui stimulent le système cardiovasculaire, font fondre les graisses et renforcent l’organisme. Cette discipline ludique et dynamique permet de brûler entre 200 et 500 calories pendant une heure de pratique.

    Pourquoi le skate est un sport ?

    La passion et le désir ardent de pouvoir rouler en toutes circonstances sont les principales raisons qui ont permis à ce nouveau sport de se développer lentement et en toute sécurité. Des années 1950 aux années 1970, le skateboard était un sport de niche que peu de gens connaissaient.

    à lire