More
    AccueilBlogInitiation au Wingfoil - 10 erreurs typiques à éviter

    Initiation au Wingfoil – 10 erreurs typiques à éviter

    L’aile qui touche l’eau

    Il est très fréquent au début, surtout pour les personnes venant d’autres horizons de la voile, de ne pas monter l’aile assez haut et de finir par planter le bout de l’aile dans l’eau.

    Cela peut ne durer que quelques jours, mais plus tôt vous vous le mettrez dans la tête, mieux ce sera. Sortez cette aile de l’eau !

    Pieds décentrés sur la planche


    Si vous ne gardez pas vos pieds centrés, vous pouvez vous retrouver dans l’eau. Surtout faites attention à garder l’axe central de la planche et n’allez pas sur les bords car la chute peut être plus grave et vous courez le risque de tomber près du foil si la planche dépasse le bord.

    Poids déséquilibré


    Ceci est valable à tout moment, mais nous nous référons à l’étape avant de soulever le cerf-volant hors de l’eau. Nous devons trouver un équilibre au centre de la planche et comprendre que nous portons en dessous une feuille qui agit comme une toupie. Nous vous conseillons d’essayer d’abord de vous mettre à l’eau sans l’aile et de pagayer un peu. Essayez aussi de vous mettre debout.

    Courbez votre dos


    Cela vous aide à mieux naviguer et à éviter le mal de dos. Rappelez-vous que l’énergie de l’aile passe par votre corps et est transmise à la planche. C’est pourquoi il est préférable de se tenir droit. Cela améliorera aussi considérablement votre équilibre.

    Attendre qu’il se soulève de lui-même


    Bien qu’il soit possible de naviguer et de voler en se tirant longuement et sans faire beaucoup plus de mouvements que de tenir son aile, la réalité est qu’il est bien meilleur et plus rapide d’apprendre à pomper le plus tôt possible.

    La technique de pompage vous permettra de contrôler le moment où vous voulez commencer et vous donnera plus de confiance car le foil ne fera plus autant la redoutable « roue ».

    L’idée est que vous attrapez le vent en tirant le cerf-volant vers vous et en le repoussant avec vos bras tout en utilisant vos jambes pour pomper et enfoncer alternativement votre planche. Tout ce pompage transmettra votre énergie à la planche et vous sortirez beaucoup plus vite.

    À Lire  [Wind SuperStars Challenge 2021] Course fun bien musclée pour commencer !

    Choisir un mauvais jour


    Ne vous méprenez pas. Bien que le wingfoiling nécessite peu de vent, il est toujours préférable d’y aller léger au début. Choisissez également un bon endroit avec une brise de mer et peu de houle et de courant si possible.

    Matériel inadapté


    Choisir le mauvais équipement est une chose qui arrive souvent. Surtout au début, nous pouvons avoir accès à un équipement bon marché qu’un ami nous a vendu ou que nous avons trouvé sur Internet. Le fait de ne pas avoir beaucoup d’expérience peut nous faire choisir des options qui sont loin de notre niveau ou de nos besoins.

    Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez lire nos conseils d’achat sur ce lien :

    Conseils d’achat pour le Wingfoil

    Joindre le fleuret à votre aile


    Ce n’est ni deux ni trois… Nous l’avons déjà vu plusieurs fois. Si vous approchez votre aile trop près de votre foil, vous pouvez avoir une fissure. Notre conseil est de les charger séparément chaque fois que vous le pouvez. D’abord la planche et ensuite l’aile ou vice versa si vous avez un endroit pour attacher votre aile.

    Oublier sa laisse


    Si vous oubliez votre aile ou votre laisse, vous risquez de le regretter fortement. Lorsque le vent est moyennement fort, si le cerf-volant s’éloigne de vous, il s’envole à toute vitesse.

    Il en va de même pour la planche s’il y a de la houle. Le fleuret est si efficace qu’il vole tout seul, alors faites attention à ne pas porter une invention sur la planche car si vous tombez, il peut partir très loin.

    Ne pas porter de protection


    Il est essentiel de se protéger lorsque l’on apprend à monter à cheval à partir du foil. N’oubliez pas que la feuille, même si elle n’est pas très tranchante, peut provoquer de graves coupures. L’idée est que vous devez toujours retirer le film lorsque vous tombez. Nous essaierons de traiter ce sujet en profondeur, mais en règle générale, il faut toujours porter un casque et une combinaison. Et si vous pouvez porter un gilet et des bottines, c’est encore mieux. Tout ce qui vous protège de l’impact sera apprécié.

    Ne pas prendre soin du matériel


    Le matériau de la feuille comporte beaucoup de pièces et de vis. En outre, l’environnement salin est un environnement très corrosif. Vous devez adoucir votre équipement au maximum, le démonter fréquemment et utiliser des produits existants pour éviter la « galvanisation » ou la « corrosion galvanique » sur les vis. Nous recommandons le gel Teflon, bien qu’il existe différents types de gels et de lubrifiants qui peuvent vous aider à empêcher votre feuille de rester « en une seule pièce ».

    Max Wing
    Max Winghttps://foilmax.fr
    Passionné de Surf et Kite Surf c'est tout naturellement que je me suis lancé en 2019 au Wingfoil, . Depuis mes journées ne sont plus mêmes : je passe environ 2 heures par jour à naviguer en Wingfoil et tester du nouveau matériel. Suivez toute l'actualité du Wingfoil & eFoil sur Foilmax