More
    AccueilWing Foil Réglez correctement votre équipement wingfoil

    [Tutoriel Wingfoil] Réglez correctement votre équipement wingfoil

    Pour bien progresser en wingfoil, il est primordial de faire attention à la configuration de votre ordinateur et surtout celle de votre foil. Un foil mal ajusté peut rendre le vol impossible, ce problème ne doit donc pas être pris à la légère, encore moins quand on débute en Wing foil. Dans cette vidéo, Erwan Jauffroy vous livre ses astuces pour adopter dès le départ le bon setup de votre ordinateur : wing, table et foil.

    Quelle force de vent pour le wingfoil ?

    Ensuite, un pratiquant expérimenté d’un poids moyen de 80 kg pourra faire du Wing Foil dans la plage de vent de 8-10 nœuds à 40 nœuds.

    Comment choisir son aile en aluminium ? La taille de l’aile est choisie en fonction de votre poids, du vent et du type de papier utilisé. Comme pour le foil, plus l’aile avant de votre foil est grande, moins vous aurez besoin d’une grande aile pour décoller, et moins vous la tiendrez par vent fort. Et vice versa.

    Quelle vitesse en wingfoil ?

    La bonne vitesse est simplement celle autour de laquelle votre feuille a été conçue. Une quinzaine de nœuds pour les surf foils en général. 20 nœuds en pointe et au-delà pour les nerveux. Il ne fait aucun doute que cette tendance de la course à l’aile va se développer, et nous en ferons partie.

    Quelle surface de foil ?

    Nous estimons que la taille d’aile optimale pour un wing foil dédié se situe entre 1500 et 2400 cm², la plupart des wings optent généralement pour une aile de 2000 cm², ce qui devient la norme, bien que ce soit toujours cela dépendra de votre profil, de votre équipe et les conditions du jour.

    À Lire  [Tutoriel Wingfoil] 20 astuces pour progresser en Wing Foil !

    Comment choisir son foil pour faire du Wing ? Même principe que pour l’aile avant. Plus l’aile est grande, plus la pale est stable et facile à utiliser, mais plus elle perd en maniabilité à grande vitesse. Remarque : La taille du stabilisateur doit être cohérente avec celle de l’aile avant. Le choix se fait également en fonction de la taille du cavalier.

    Quelle surface de foil choisir ?

    Plus la surface et l’épaisseur de l’aile sont grandes, plus la pale est tolérante, mais elle risque de saturer rapidement en rythme. Il apportera plus de portance et de stabilité à bas régime. Au contraire, plus la surface de l’aile est petite et fine, plus on gagne en réactivité et en maniabilité.

    Must Read